La cueillette du Cacao, par Louise

Chaque matin, pendant deux heures, les volontaires vont à la chacra pendant que les enfants sont à l’école. En ce moment, c’est le cacao qui nous occupe la plus grande partie du temps.

D’abord, nous avons dû retirer les “escobas de bruja”, une maladie qui prend la forme d’une branche, se greffe sur le cacaotier, et lui pompe toute son énergie.

Pour cette mission, trois qualités sont exigées : équilibre (il ne s’agirait pas de tomber de l’échelle), discernement (évitons d’arracher les branches saines) et sang froid (certains pourraient être choqués devant un ou une volontaire courant à demi nu dans la chacra pour retirer toutes les fourmis qui viennent se glisser dans le t-shirt, le pantalon, les bottes…).

Et depuis une semaine, c est la récolte ! Armés d’une machette, on progresse vaillament entre les lignes de cacao, le regard affûté. Notre cible ? Les gousses oranges ou rouges vif, qu’on cueille puis qu’on tranche pour en retirer les graines.

Tout ça sous le soleil, accompagnés par un, deux, trois chiens, cinq poules et trois canards…. Elle est pas belle la vie ?

Louise, volontaire à Tingo

Louise, volontaire à Tingo

Laisser un commentaire

AD
RSS